jeudi 21 mars 2013

Perte de poids et . . . effets secondaires

.
Il y a peu,  je vous parlais du défi sportif que j'avais décider de me lancer, cette semaine je vais aborder quelque chose que je n'avais pas vu venir en décidant de perdre du poids, les effets secondaires.


Bon alors avant tout que j'explique un peu, à la base de la base, quand j'ai commencé mon rééquilibrage alimentaire j'avais entre 10 & 15 kg à perdre en tout et pour tout. C'est pas énorme en soit - ça reste galère à s'en débarrasser je vous assure! - mais proportionnellement à mon petit mètre soixante deux...
Le fait est que j'ai remarqué certaines choses qui sont absolument liées à ma perte de poids. J'ai perdu à peu près de 9 kg depuis l'été dernier. Certain diront que compte tenu du temps écoulé c'est rien, mais je dois avouer que je n'ai repris qu'une seule fois et encore...je parle de 300 grammes.

Je ne me rend pas vraiment compte physiquement de ma perte de poids, je ne le vois pas spécialement devant le miroir. Je sens bien que je suis plus légère, que mes vêtements - essentiellement pantalons - sont trop grands, flottent. J'aurais peut être du faire des photos avant/pendant/après pour mieux me rendre compte.





En tout cas les autres, eux, ils le voient. Ces proches, ces personnes que je n'ai pas vue de plusieurs mois avec les phrases qui reviennent : 

" Tu aurais pas perdu/maigri/minci ? "
" T'as l'air radieuse "
" Oh mais comme t'as maigri! "
" C'est flagrant "

C'est terrible comme ces petites phrases font du bien au moral! Si les autres le voient c'est que je suis sur la bonne route.



Depuis quelques temps je sens bien que certaines choses ont changés, j'appelle ça : "les effets secondaires" de la perte de poids. Oui parce qu'à la base moi je voulais juste me sentir plus légère, moins paupiette trop ficelée..





La garde robe qui change


Comme tous les hivers j'ai sorti presque uniquement robes & jupes que je ne porte qu'en cette saison.

( Pourquoi ? Les cuisses qui frottent ça vous parle ? Qui frottent et qui vous irritent horriblement le jambonneau... Du coup JAMAIS pendant l'été, jamais sans collants enfaite.

Mais cette année, j'ai osé le collant transparent - pas l'éternel noir/gris/marron opaque ou semi opaque - oui, moi j'ai montré, MONTRE mes jambes. Et même avec une robe - très - courte ou une jupe au dessus du genoux. Et j'ai adoré, j'ai adoré ça, avec ou sans talons, avec ou sans bottes, en ballerines etc.. Je n'ai jamais été pudique du décolleté mais du cuissot OUI! Et là c'est venu tout naturellement. 

Du coup rien que cet hiver j'ai acheté une jupe et deux robes.

J'ai des envies de jeans colorés même! Des jeans pastels qu'on voit partout là, moi qui déteste mettre en avant mes jambes, j'ai envie de les habiller, de les montrer même! Ca, je l'ai vraiment pas vu venir.. D'ailleurs si y'a bien une chose que j'ai vu dans le miroir c'est l'affinement de mes genoux. 




Le décalage avec le regard des autres


J'ai énormément de mal avec ça. Quand je m'habille court, ou moulant - ou un peu des deux - et qu'on me dit que "je suis trop sexy/canon" ça me fait toujours un peu bizarre. Moi j'me sens bien, j'me sens bien dans ces vêtements là, j'me sens presque "normale" mais..."sexy" ?

Je sais pas je me rends pas forcément compte de l'image que les autre vois. J'ai l'impression de ne pas voir la même chose, sans aller jusqu'à dire que je suis moche ou quoi, non non c'est juste que le sexy/canon je l'associe pas spécialement avec moi.

J'ai un peu peur qu'au final celà me porte préjudice & ça me perturbe juste totalement.


Est-ce que je continue de me fringuer comme je le fait au risque qu'on ne me prenne pas au sérieux, qu'on se trompe sur moi ? Est-ce que je dois changer au risque là de ne plus me sentir moi même ? Comment est-ce que je pourrais accepter l'image que mon physique renvoi, me dire "ah oui chérie tu es sexy/canon" ?




L'envie de m'amuser


Entre le côté migraines et le côté "je me sens pas bien dans mes bourrelets" j'ai pendant longtemps laissé tombé le côté "fun" de la vie pour vivre comme une petite mamie dans sa vie bien tranquille.

Maintenant j'ai d'avantage l'envie de bouger, de sortir, de m'amuser, l'impression d'avoir du temps perdu à rattraper en quelque sorte.

Je suis désormais partante pour tous les "on va prendre un verre" pour les soirées que je ne décline plus, les sorties etc..

L'impression d'avoir 18 ans à nouveau un peu, ou de les vivre peut être finalement..






Bien plus que physiquement je me rend compte petit à petit qu'une perte de poids même "faible" peut avoir des effets psychologiques, et j'imagine que quand on a beaucoup plus de poids à perdre que moi, ils peuvent être plus important.

C'est là ou le "être entourée" prend tout son sens. Ne pas devenir dingue, être rassurée, être mise en alerte etc.. Y'a pas à dire mais ça fait du bien. Ca fait du bien de voir les gens s'inquiéter pour vous quand il le faut, vous féliciter de vos progrès, d'entendre qu'il faut "prendre soin de soit" etc..




6 commentaires:

  1. Tout comme toi j'ai 10kilos à perdre et je suis daccord c'est peut-être rien pour certains mais c'est tellement galère à réaliser!
    Tu es toute mimie et je suis ravie que tu es presque atteint ton objectif. Le plus dur est je pense tout comme toi le regard des autres car on a du mal à se dissocier de l'image que l'on a de soit. En tout cas encore bon courage pour la suite!!
    Pleins de bizoo

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ton article, il reflète assez bien ce que j'ai vécu ! Je faisais 78 kilos il y a 3 ans et demi et j'en fait désormais 58/59 selon les périodes =)
    Je ne focalise plus sur mon poids maitnenant, même si j'aimerais faire plus attention pour faire 55 kilos, mon poids de croisière.
    Et je trouve que plus que mon physique, c'est mon moral qui a changé. Maintenant "j'ose" être moi, fun et marrante, la bonne pote, alors qu'avant je me disais que je partais avec un handicap pour me faire accepter et donc je redoublais d'effort et j'en faisais des tonnes.

    Comme quoi, perdre des kilos ça change c'est certain, mais surtout dans notre tête !

    Très joli article, et courage pour la suite de ta perte de poids, mais 9 kilos c'est déja vraiment bien !! =)

    RépondreSupprimer
  3. Ce qui te rend sexy, c'est peut-être simplement la confiance en toi que tu dégages. La perte de poids volontaire et maîtrisée va pas mal dans ce sens, et on s'y fait aux compliments, promis.

    RépondreSupprimer
  4. Je me reconnais dans tout ça, j'ai entamé mon rééquilibrage alimentaire y'a 15 jours et j'en suis à - 3kg5. Je ne grignote plus et je mange plus sainement. Je sens l'effet d'être plus légère, et ça me fait du bien au moral au final. Je m'habille large et du coup je pense pas que ma perte se voit encore, mais je suis motivé à fond pour une fois, et je ne vis pas ça comme une contrainte. Clair que perdre du poids ça change pas que physiquement mais aussi dans notre petite tête. Le plus important est d'avoir des limites et ne pas tomber dans la psychose de l'anorexie & maigreur. Mais ça fait du bien de s'aimer un peu plus et de voir le regard des gens différents sur soit. Le plus dur est de garder son poids une fois perdu, bon courage à toi. Xxxxxxx

    RépondreSupprimer
  5. Coucou ! Moi aussi j'ai perdu du poids ces derniers mois (8kg), d'ailleurs j'en parle sur mon blog, et c'est marrant comme moi aussi je me retrouve dans ce que tu dis ! Bises !

    RépondreSupprimer
  6. Ah comme je te comprends, j'avais 15 kgs à perdre, j'en ai perdu 13, la galère au niveau de la garde-robe, j'ai dû racheter pas mal fringues. Mais bon mis à part cet inconvénient, je ne vois que des avantages ! Je te souhaite bon courage, tu as déjà fait le plus gros !! bisous

    RépondreSupprimer